Région d’Ali-Sabieh : L’ambassadeur français au pied du mont Arrey

Publié le 24 mai 2016

Dans la matinée de jeudi dernier, l’ambassadeur de France accrédité à Djibouti, M. Christophe Guilhou, s’est rendu à Ali-Sabieh, chef-lieu de la région de même nom. Cette visite s’inscrit dans le cadre de prise de contacts avec les autorités des différentes régions de notre pays.

Accompagné du colonel de gendarmerie Huguet, attaché à l’ambassade pour les affaires de sécurité, M. Christophe Guilhou a été reçu par le préfet de la région, Mohamed Waberi Assoweh, dans le salon officiel de sa résidence.

Ensuite, l’ambassadeur français et son accompagnateur ont visité la cimenterie d’Ali-Sabieh qui emploie 120 personnes et a une capacité de production de six cent tonnes par jour.

Après la cimenterie, le diplomate français s’est rendu sur un site historique : à l’ombre du grand jujubier sous lequel l’empereur Ménélik II et des responsables français de l’époque coloniale ont négocié, en septembre 1897, le traçage des lignes frontalières entre les deux pays. Ce lieu en question se trouve dans la petite localité frontalière de Galileh.

Puis, ce fut au tour de la nouvelle grande gare de la ligne ferroviaire construite par des grandes sociétés d’ingénierie chinoises, avant de se rendre à l’école Saint-Louis de la ville qui ne bénéficie plus de la moindre subvention financière de la part de la coopération française. Une école d’enseignement primaire qui abrite un foyer social et un centre pour handicapés où évoluent de nombreux enfants démunis et victimes de malformation mentale et physique.

Cette visite en pays assajog s’est achevée par un déjeuner copieux, offert par le préfet dans sa résidence.

Ali Ismaël

Laisser un commentaire